Accueil > Edito

Edito de la Présidente

 

 

 

La 30eme campagne des Restos du cœur démarre le 24 novembre 2014 avec de nombreuses inquiétudes pour l'Association départementale :

 

 

 

  • Plus de personnes dans une grande précarité
  • Des familles de plus en plus nombreuses vivant dans les rues
  • Moins d'aide des institutionnels
  • Moins d'aides européennes
  • Des dons privés aussi nombreux mais qui stagnent
  • Une charge de plus en plus lourde pour les bénévoles pas assez nombreux
  • Un manque de locaux d'accueil

Au milieu de cette situation de crise qui dure, les gens vivant dans la Rue sont les grands oubliés et les premières victimes de ces temps de restrictions budgétaires.

Nous devons nous en indigner collectivement.

En France Il y a des familles, des enfants, des femmes vivant leur grossesse dans la rue et sur 454 SDF morts l'hiver dernier 15 enfants de moins de 15 ans sans domicile fixe sont morts dans notre pays victimes de leurs conditions de vie.

Sur Toulouse :

  • Il a été recensé + de 1600 familles avec enfants vivant dans la rue et tous les soirs, 150/200 personnes ne trouvent pas un accueil de nuit C'EST INACCEPTABLE
  • Sur les 3 sites Restos du cœur de Rue, nous distribuons tous les soirs 300 repas chauds complets et 200 repas froids, mais c'est évident que cela ne suffira plus
  • Dès que les locaux de notre centre d'hébergement, prêtés par la Mairie, seront restaurés par celle-ci pour une humanisation et une mise aux normes rendue obligatoire, nous offrirons à nouveau un accueil d'hébergement.
  • Pour compenser la perte de places d'hébergement, nous avons déposé auprès de la DDCS une demande d'agrément pour 16 logements en « intermédiation locative » et nous espérons très prochainement pouvoir démarrer cette activité.

Sur la Haute Garonne, les tendances au 21 novembre 2014 sur nos 36 centres et annexes laissent augurer une augmentation de + de 15% et un futur très difficile pour nos bénévoles fortement engagés mais pas assez nombreux.

Les nombreuses actions d'aide à la personne menées par les Restos du Coeur sont devenues indispensables pour maintenir un semblant de lien social et nos besoins en Haute Garonne sont incontournables car nécessaires :

Des Locaux sur Toulouse

  • Pour un centre d'accueil et de distribution alimentaire supplémentaire, les quatre actuels sont saturés
  • Pour réaliser le projet d'un accueil de jour

Des bénévoles

  • Des BNV, d'un jour, sur toutes nos actions
  • Des BNV de compétences (logistiques, secrétaires, standardistes, chauffeurs P.L.,...)
  • Si vous avez un peu de temps venez nous rejoindre !!

Des dons

  • Aux vues de nos frais de fonctionnements de 7 % qui sont très bas, la confiance des donateurs reste la même, les dons privés sont aussi nombreux mais ils n'augmentent pas car la crise s'étend et les subventions des institutionnels baissent
  • Futurs donateurs : n'oubliez pas qu'un don peut donner droit à un reçu fiscal et représente un soutien précieux pour une aide à l'insertion ou un colis repas.

 

Merci pour votre aide car par ces temps de crise, Nous avons besoin de votre soutien

 


N'HESITEZ PAS A PARCOURIR LES PAGES DE NOTRE SITE

ON COMPTE SUR VOUS !



La Présidente des Restos du Coeur de la Haute Garonne

Josette Privat


 

 


 

 

Nombre de visiteurs depuis le 1er décembre 2012 :

Mentions légalesPlan du site