Accueil > Nos activités > L'aide à la personne

L'aide à la personne

C'est avant tout un accueil inconditionnel, chaleureux et convivial.
Le bénévole doit être à l'écoute, déceler des situations difficiles, orienter et accompagner les personnes accueillies dans des démarches qu'elles ne sont pas à même de mener seules, que ce soit auprès des professionnels sociaux ou des administrations, - aider à écrire une lettre, à téléphoner ou à constituer un dossier -, ou encore orienter les personnes accueillies vers plusieurs activités.

C'est être présent, disponible et à l'écoute.

 

L'accueil inconditionnel aux Restos

Le principe d'accueil inconditionnel est inscrit dans la législation française et notamment dans le Code de l'Action Sociale et des Familles (CASF).
Aux Restos du Coeur, le principe d'accueil inconditionnel a une application plus large. Le premier point de la charte signée par les bénévoles des Restos du Coeur précise "respect et solidarité envers toutes les personnes accueillies".
L'accueil est réalisé au regard de critères humanitaires, qui permettent à toute personne en détresse, quelle que soit sa situation, d'être accueillie et accompagnée sans discrimination.
Dans tous les cas, le premier contact et l'accueil sans contrepartie permettent de créer des liens. Ils vont petit à petit, et souvent de façon durable, se renforcer et permettre de proposer un accompagnement individuel. Ils sont la valeur ajoutée des activités des Restos du Coeur.
Partout aux Restos du Coeur les critères d'accueil doivent rester les mêmes. Pour trouver ensemble des solutions face aux difficultés et répondre aux questions : accueil.inconditionnel@restosducoeur.org.

 

Tout le monde peut bénéficier des activités d'aide à la personne proposées aux Restos du Coeur

Tout le monde doit pouvoir avoir accès aux activités d'aide à la personne et ce, sans condition de ressources. C'est au moment des rencontres que les besoins peuvent être ciblés.

 

Tout le monde peut bénéficier des dotations de denrées dans les centres

Tout le monde peut bénéficier des dotations de denrées dans les centres sous conditions de ressources. Conscients de ne pouvoir satisfaire toutes les demandes, les Restos du Coeur ont instauré depuis plus de 20 ans des critères d'inscription.
Afin d'être certains d'aider les plus démunis, le barême est actualisé tous les ans et détaillé dans la note de campagne et les notes annexes : guide migrants, note CADA (Centre d'Accueil pour Demandeur d'Asile) par exemple.

 

Tout le monde peut bénéficier des activités de rue

Les activités de rue sont accessibles à tous (Camion, Bus du Coeur). Les personnes peuvent bénéficier d'une assistance immédiate et gratuite sans qu'aucun justificatif ou inscription ne soit demandé.

 

Les activités de jour sont accessibles sans condition

Les activités (point chaud, accueil de jour) sont accessibles sans condition de ressources, ni inscription.

 

Les centres d'activités sont accessibles aux personnes vivant dans la rue

Les personnes sans logement personnel peuvent être accueillies dans les centres et doivent, au regard de leurs conditions de vie particulièrement précaires, bénéficier de tous les égards qui leur sont dus afin de leur garantir, chaque fois que cela est possible, un accès aux services proposés dans les centres : sanitaires, douches, aide à la personne, etc.

 

Les centres d'activités sont accessibles aux personnes en situation administrative irrégulière

Les personnes en situation administrative irrégulière peuvent être accueillies dans les centres. La situation administrative, l'autorisation de séjour sur le territoire, ne sont jamais pris en compte. L'unique moment où des documents administratifs ou d'identité peuvent être demandés aux personnes accueillies est lors de l'établissement de la fiche de rencontre, et ce uniquement afin de déterminer le niveau de dotation.

 

Les familles et les mineurs ont accès aux activités des centres

Les familles doivent pouvoir être accueillies sur les activités des Restos du Coeur, y compris sur les activités de rue.

 

Les mineurs isolés sont accueillis dans les centres d'activités

Nous pouvons accueillir des mineurs isolés. Si le fait qu'ils sont mineurs est avéré (déclaratif), nous avons le devoir d'informer les services compétents à savoir la Cellule de Recueil des Informations Préoccupantes (CRIP) qui est départementalisée (appeler le 119).

 

Les personnes qui bénéficient des dotations alimentaires peuvent également bénéficier des repas chauds

Les personnes qui bénéficient des dotations peuvent bénéficier des repas chauds par ailleurs. Une meilleure connaissance de la personne et de ses besoins permettra de mieux cibler l'accompagnement à lui apporter.

 

Les personnes en situation administrative irrégulière peuvent être accompagnées et aidées

La loi qui supprime le "délit de solidarité" a été inscrite au Journal Officiel le 1er janvier 2013. Il n'est donc plus répréhensible de porter assistance à un étranger sans papier, ce qui préalablement était considéré par la loi comme un délit.

Mentions légalesPlan du site